Des bijoux géométriques et épurés

BIO 

Virginie Turcot-Lamarre, la designer, définit ses bijoux comme hybrides. Virginie travaille les matières naturelles (cuir et bois) en accordant une importance particulière à la chaleur des matériaux, au design et aux formes. Ses bijoux sont unisexes, simples et minimalistes, portés par des gens affirmés, qui ont du caractère et une forte personnalité .

louve_bijoux_montreal_lecmmVirginie a une formation en art. En mode, elle est autodidacte. C’est lorsqu’elle commence à travailler le bois avec son père, qu’elle décide de mettre en ligne en portfolio, destiné avant tout à sa famille et ses amis. Les commandes devenant nombreuses elle décide d’ouvrir une boutique en ligne: Louve Montréal est née. Seulement 3 ans plus tard, en 2015, grâce au Concours de la Mode Montréalaise, Louve Montréal fait son apparition en boutique. Le chemin pour transformer une passion en gagne-pain est sans fin et Virginie attribue la belle cadence de Louve Montréal à la consistance de son leitmotiv.

Inspirations.

Virginie aime le côté vivant de ses matières de prédilection. Le bois, une fois coupé est encore vivant, il peut se tordre et changer de couleur. De même pour le cuir qui est influencé par les éléments.

Les inspirations de Virginie sont éclectiques… Le noeud ou le veinage du bois est une source d’inspiration en soi. Les couleurs, les irrégularité… la vie, en fait, de l’élément. Virginie s’inspire beaucoup de ce qui est déjà: par exemple, elle décompose une cravate et en sort une nouvelle idée. Il y a aussi la dualité urbaine avec la nature qui lui offre des nouvelles idées. Bref, Virginie , la page blanche, elle ne la connait pas!

louve_bijoux_madeinmontreal_lecmmMontréalité.

Pour elle, Montréal est diversité. Sa Montréalité c’est la mosaïque culturelle qui existe dans la ville, dans les gens comme dans les paysages. Elle aime son caractère et son excentricité.

Dans un futur proche et idéal…

Pour sa prochaine collection, elle aimerait intégrer une nouvelle matière : le cuir rasé.

Virginie veut créer des lignes portables au delà du collier. Elle pense a des bijoux de corps, des plastrons, des costumes hybrides entre le bijoux et le vêtement…

Pour en savoir plus, suivez ce lien.