Des vêtements montréalais pour hommes

BIO 

Anne Fafard-Blais et Audrey Labbé sont les designers inspirées des ateliers of sharks and men. Audrey a été formée à Marie-Victorin en design de mode. Anne a d’abord une formation artistique puis une formation de designer de mode au collège LaSalle. Cette dernière a directement travaillé en tant que designer chez Garage. Elle a voulu avoir le plus d’expérience possible afin de bien connaitre l’industrie de la mode dans tous ses états. Elle a donc travaillé pour Buffalo, Eve Gravel, fait un bref saut chez Denis Gagnon et fait une mission pour le cirque du soleil. Cela lui a permit de rencontrer des gens, de saisir des opportunités et d’asseoir ses connaissances. Son déclic, c’est son petit problème avec l’autorité, l’envie de ne plus travailler pour quelqu’un d’autre alors elle s’est lancée avec sa partenaire Audrey.  Son plus grand défi est de s’entourer de bons fournisseurs sur lesquels elle peut compter, car c’est difficile pour les matières de vêtement pour hommes.

sharksandmen_mtl_lecmm

Inspiration 

Anne aime toutes les fibres naturelles en général, la laine, le coton et le lin car elles ont plein de variantes et on peut jouer avec. Le tissu se présente à elle, et parle de lui même. Une idée nait puis vient l’idée de la matière et la création se fait.

D’une manière générale, les designers sont inspirées par les nouvelles, les gens dans la rue, la ville, son effervescence, les matières. Elles créent au gré de leurs émotions. Plus particulièrement, Anne aime les parcs de Montréal, l’arrivée magique du printemps, et la folie positive qui s’en suit.

Si vous demandez à Anne si elle est inspirée par une personnalité montréalaise, elle vous répond directement par l’artiste visuelle Gabrielle Laila Tittley (fondatrice de Pony Montréal). Elle adore ce qu’elle fait, sa personnalité et son cheminement de pensée.

ofsharks_lecmm_madeinmtl
Dans un futur proche et idéal…

L’ouverture récente des frontières du pays a inspiré les créatrices. Tout a commencé par une envie de vacances, de plage, et après quelques recherches, Cuba s’est imposé. Anne s’est beaucoup renseignée sur l’histoire du pays et se questionne sur l’évolution de cette ouverture. Pourquoi ce pays est si mal connu? Pourquoi ce pays est-il si atypique? Il la fascine. Pour la nouvelle collection, cela se traduit par des couleurs d’été, avec des interprétations de ce qu’est Cuba pour les créatrices, le tout dans le thème des champs des cannes à sucres. On retrouvera toujours le thème urbain mais avec des matières naturelles légères, des coupes plus amples et des couleurs plus osées tout en gardant l’esprit Of Sharks and Men.

Un des projets fous de la marque serait de vendre dans des boutiques à New-York, aux États-Unis et le projet est déjà en cours de développement comme un objectif pour 2016. Le deuxième serait une collaboration avec Gabrielle Laila Tittley.

Pour en savoir plus, suivez ce lien.