Le revers de Marina Bastarache doit être une inspiration pour les jeunes femmes.

Marina, c’est une sportive, elle aime repousser ses limites… c’est une battante et avec grâce.
On la voyait exprimer toute sa force artistique sur les planches, aux côtes des artistes les plus populaires de sa génération de la France au Québec, de Matt Pokora à Marie Mai. C’est le genre de personne qui n’a jamais laissé le feu de sa passion s’éteindre. Quand on lui ôtait ses capacités et sa crédibilité, Marina continuait de croire à ses rêves et de se donner à 1000% pour les atteindre. Avec cette sincérité et ce dévouement ultime, Marina a su gagner l’amour du public qui se laisse maintenant emporter dans ses dare les plus fous.

Avoue-le…Marina, qui anime une téléréalité à Musique Plus et qui fait partie du noyau dur de Code F., c’est un peu l’exemple que tu veux suivre. Cette femme qui sait, avec une élégance extrême, renvoyer la balle d’un puissant revers à ses détraqueurs sur le terrain. Marina qui, comme les créateurs, d’ici a plus d’un tour dans son sac et un amour de son art inébranlable. Cela nous semblait donc naturel de l’associer à deux piliers de la mode québécoise, qui malgré les détraqueurs de l’industrie locale, ont su perdurer et rayonner: Miss Cocotte et Ève Gravel.

Ève Gravel que l’on admire depuis près de 15 ans. Il y a quelque chose de fort et apaisant dans l’accomplissement de cette créatrice qui a quitté son Saguenay natal vers 16 ans… À cette époque s’imaginait-elle qu’elle habillerait des artistes internationaux?

La réponse est oui, parce que de ces modèles féminins d’ici, on retient qu’il faut toujours croire en ses rêves…

La ligne Ève Gravel a habillé Ariane Moffat, Coeur de Pirate, Mara Tremblay, Justine Laberge (Alpha Rococo), Stéphanie Lapointe, Lou Doillon, Norah Jones, Pénélope McQuade, etc.
On s’est souvent posé la question de l’avenir de ces talentueux créateurs locaux dont le budget de marketing est loin d’égaler celui de grands groupes internationaux… On a réalisé que c’est d’amour et de passion que ceux-ci survivaient, alors on vous invite à magasiner sur la boutique en ligne de Ève Gravel. Vous y trouverez des styles uniques et des pièces fabriquées localement à des tarifs vraiment abordables: le lien est dans les crédits sous les photos!

Ne vous y méprenez pas, nous ne faisons pas la guerre aux grands groupes: il y en a plusieurs éthiques et responsables. C’est d’ailleurs notre découverte du mois avec la nouvelle collection de souliers de LE CHÂTEAU. Nous avions été frappés par leur nouvelle campagne LE CHÂTEAU DE MONTRÉAL… ce désir et besoin de renouer avec leurs racines montréalaises… on se demandait pourquoi ? On a compris: LE CHÂTEAU nous offre une nouvelle collection de souliers, élégants et solides, dessinés au Québec et fabriqués éthiquement au Brésil. Des souliers faits pour la vie de bureau et les sorties, des souliers faits pour courir les boutiques et pédaler sur un vélo… bref, des souliers de montréalaises.

Il y a un vent de force douce et tranquille qui arrive cet automne au Québec. Que ce soit parmi les jeunes artistes ou les designers locaux, ils ont pratiqué leurs revers silencieusement durant toute l’année… préparez-vous car on a vu le Fashion Preview de 2016 et ce sera:

Jeu, set et match.

Vous pouvez activer l’affichage en plein écran afin de mieux visualiser les looks: cliquez sur la double-flèche, en haut à droite.

Détails :

La robe par EVE GRAVEL
Découvrir – Magasiner

Les souliers par LE CHÂTEAU
Découvrir – Magasiner

Le collier par MISS COCOTTE
Découvrir – Magasiner

Le stylisme par LE CMM
Découvrir
> en collaboration avec ARIANE
    Découvrir

Le visage par  Sébastien Sauvage, Maquilleur Mentor
Découvrir

Les cheveux par Romain Le Moellic, Styliste coiffeur
Découvrir

La photo par Charles Lynn
Découvrir


Tous droits réservés à LYDMTL | LE CMM.