Une vision artistique de la mode

Des créations pour des femmes qui lui ressemblent

jenniferglasgowdesign_lecmmJennifer Glasgow imagine ses créations pour des femmes qui ont du style et aiment les pièces qui échappent aux tendances éphémères. Les différentes collections de cette designer se définissent comme étant classiques et intemporelles.

Jennifer Glasgow a exploré plusieurs domaines avant de se lancer en mode. Elle a étudié les beaux-arts, a travaillé comme vidéographe, est retournée aux études en chapellerie avant se retrouver au Cirque du Soleil. Elle y confectionnait des chapeaux, mais l’appel de la mode et de la créativité l’a poussée à quitter son emploi pour entreprendre ses propres projets. Avec des partenaires, elle lance la boutique Local 23 parallèlement à sa nouvelle ligne de vêtements en 2003 et ouvre une seconde boutique, Général 54, en 2006. Malgré le fait qu’elle n’a eu aucune réelle formation en design et en affaires, elle apprend les différentes techniques par elle-même et relève les défis un à la fois.

Inspiration.

Une vision artistique de ce qui l’entoure. Sa plus grande source d’inspiration est sa clientèle. Rester à l’écoute de ses besoins et trouver la meilleure manière d’y répondre est primordial pour Jennifer. Elle s’inspire particulièrement de ce qui l’entoure telles les formes et les couleurs d’un paysage dans différentes lumières. Les imprimés qu’elle choisit sont souvent des représentations abstraites de cet environnement. Le jeu du mélange des textures (elle préfère utiliser des fibres naturelles) et du contraste des couleurs laisse aussi transparaître un certain paysage dans chacune des créations.

Jennifer Glasgow a une vision artistique particulière de la ville. Elle s’amuse à découper le panorama des gratte-ciels contre le ciel ou le Mont-Royal et s’inspire des formes et couleurs qu’elle en dessine. Son interprétation de son environnement fait partie intégrale de ses collections. Bien qu’elle soit originaire du Manitoba, Montréal est sa ville.

jenniferglasgow_lecmm_montrealSa prochaine collection, disponible dès le mois d’août 2015, est assez particulière. Les coupes restent classiques et élégantes, mais l’imprimé fait exception et définit entièrement la collection. Les motifs foncés qui ressemblent à de larges coups de pinceaux s’opposent à la teinte pâle du tissu. Jennifer s’est inspirée de son interprétation des fenêtres sombres contre les façades de briques qu’elle a observées.

Dans un futur proche et idéal…

Une collaboration avec l’artiste Toshiko MacAdam serait un rêve fou de Jennifer. Toshiko MacAdam est sculptrice textile. Elle crée des univers entiers en employant des techniques empruntées au tricot, au crochet ou au nouage. Son œuvre la plus populaire est un immense terrain de jeux tout en tricot. Jennifer aimerait créer une collection qui serait exposée dans l’un des univers imaginés par cette artiste d’exception.

Pour en savoir plus, suivez ce lien.