L’individualité et l’unicité

Le design dans les gènes. 

modemtl_lecmm_bodybagbyjudeJudith Desjardins, la designer crée des vêtements pour la femme urbaine qui aime un look chic avec un edge sans effort et qui saura trouver quoi porter pour aller à la plage ou dans un mariage. Ses silhouettes mettent en valeur les femmes qui recevront certainement des compliments sur leurs jolis vêtements.

Depuis qu’elle est jeune, Judith s’amuse à faire des mises en scènes dans les défilés. Elle utilise les vêtements comme vecteur pour son côté directrice artistique. Elle travaille comme styliste et s’amuse à créer des belles images par les vêtements.

Depuis qu’elle a 12 ans, elle voulait s’habiller différemment avec un style plus underground et excentrique. Comme ce qu’elle recherchait n’était pas sur le marché, elle n’hésitait pas à modifier les vêtements afin de créer son style unique.

 

Depuis les années 90 (années de warehouse et de raves scenes), Judith s’est mise à faire de plus en plus de vêtements pour elle-même et pour les autres. Elle a donc commencé à faire de petites productions qu’elle a vendues à des boutiques à New York et à Montréal. Elle décide d’abandonner ses études en cinéma pour poursuivre sa ligne de vêtements à temps plein. Initialement, sa ligne s’appelait Jude et chaque collection avait un thème évident. Elle s’est éventuellement inspirée des sacs de morgue et suite à la lecture d’un article dans un magazine, elle a finalement renommé sa ligne Bodybag by Jude. Le concept et la philosophie ont évolué avec la marque : « il faut savoir apprécier sa vie parce qu’on ne sait jamais ce qu’il peut arriver ». Judith se considère plus comme une directrice artistique qu’une designer.

boodybag_jude_lecmmInspiration

Les matières naturelles sont privilégiées chez Body bag, particulièrement le coton pour sa facilité de traitement et la polyvalence de sa matière. Judith vie et tout d’un coup, une idée arrive. Les voyages, les couleurs ou un mélange de couleurs, une émotion qui se dégage des tissus, et boum! Le moment magique se produit et Judith explose d’idées.

Montréalité. 

Son côté artiste éclectique adore l’énergie décontractée du Mile-End. Elle adore les différentes activités comme le Piknik Électronique et l’Igloofest qui permettent de faire la fête même le jour. Elle ne peut malheureusement plus profiter autant de la ville depuis que sa vie familiale a pris le dessus.

Dans un futur proche et idéal… 

Judith aurait aimé pouvoir travailler avec Alexander McQueen. Elle aimerait aussi pouvoir avoir une plus grande distribution de sa ligne et ouvrir plusieurs points de ventes dans des grandes villes. Son côté directeur artistique aimerait voir ses créations dans un environnement contrôlé, comme une boutique-théâtre qui présenterait ses vêtements dans des mises en scènes personnalisées. Que de beaux projets artistiques, a suivre…

Pour en savoir plus, suivez ce lien.