Une mode rétro, un esprit vintage

Annie50_articleUn air de frivolité.

Elle est très féminine et assume ses courbes. D’ailleurs, le corps de la femme et l’esprit rétro combinant les années cinquante aux tendances d’autrefois et d’aujourd’hui se retrouvent dans les différents motifs et coupes de chaque vêtement.

 

Annie 50 est née suite à une collaboration entre deux amies : Annie Gagnon et Amélie GingrasRioux. La première vient du monde de la danse avant de se lancer en design et la deuxième avait pour objectif de devenir photographe en mode. Elles travaillaient ensemble dans une boutique de mode montréalaise lorsque l’idée de lancer leur propre collection a germé. Après plusieurs coups de téléphone, un plan d’affaires et des designs originaux, la ligne Annie 50 est officiellement créée en février 2005. Chaque nouvelle aventure amène son lot de défis : leur plus grand défi jusqu’à ce jour ? Les changements des tendances de magasinage et l’économie actuelle.

En constante évolution.

 

Comme le nom l’indique, les années cinquante et le vintage constituent la principale source d’inspiration. Pour ce qui est de la petite touche qui distingue chaque collection, les idées proviennent tout autant du cinéma, de la musique, des designers internationaux, d’autres cultures… Les deux designers ne manquent pas d’imagination. Le syndrome de la page blanche n’existe pas chez elles.annie50_lecmm_modemtlLe tissu lui-même peut amener des idées. Les imprimés et la qualité du tissu comptent pour beaucoup. Amélie et Annie optent souvent pour du coton, idéal pour des robes circulaires, et ont un penchant pour le bambou en raison de sa douceur. Les tricots font aussi des matières de prédilection pour leur polyvalence. Dans leur prochaine collection lancée au mois d’août, on en verra davantage. Les tricots qu’elles présenteront sont exclusifs avec leur propre design. La collection sera aussi plus colorée : le rouge, le vert, le bleu, l’aubergine seront à l’avant-scène, le tout avec des lignes à la fois modernes et rétros bien évidemment.

Montréalité.

Montréal et les gens qui y habitent jouent un rôle créatif important pour Annie 50. Comme l’inspiration fuse à tout moment et de partout, il suffit d’une manière de porter des vêtements ou d’un style qui sort de l’ordinaire pour apporter de nouvelles idées. Les filles d’Annie 50 aiment particulièrement Villeray et le Mile-End. La belle vie de quartier, les petits commerces et les restaurants en font leur charme. Il y a toujours une nouveauté ou une nouvelle découverte.

annie50_mtl_lecmmLa semaine de la mode réinventée.

Si Annie 50 pouvait réaliser un projet, elle ramènerait la Semaine de la mode à Montréal. Cet événement qui n’a plus lieu depuis quelques années consistait en plusieurs grands défilés réalisés avec une équipe de professionnels. La dernière édition a eu lieu en septembre 2013; par la suite, la Semaine de la mode a été fusionnée au Festival de mode et du design. La nouvelle Semaine de la mode pourrait présenter des défilés dans un contexte moins traditionnel, soit dans un parc ou dans une salle inusitée.

Pour en savoir plus, suivez ce lien.